ALPA
Protection de la création audiovisuelle depuis 1985

Actualités

Fermeture de Zone Telechargement

Fermeture de Zone Telechargement

FERMETURE ZONE TELECHARGEMENT Lundi 28 novembre 2016, suite à une plainte des membres de l’ALPA et de la SACEM, la Section de Recherches de la Gendarmerie de Toulouse ainsi que la Police Judiciaire d’Andorre ont mené une vaste opération visant à interpeller les administrateurs du site « zone-telechargement » et à mettre celui-ci hors service. Cette opération fait suite à une enquête à caractère internationale menée depuis deux ans par la Gendarmerie sur Commission Rogatoire d’un Juge d’Instruction de Toulouse pour contrefaçon en bande organisée, blanchiment aggravé et travail dissimulé. Six personnes ont été interpellées par les militaires de la Gendarmerie dans la région de Toulouse et une en Andorre par les autorités locales. Des serveurs en Islande et en Allemagne ont été saisis permettant de rendre le site définitivement inaccessible. Les perquisitions aux domiciles des deux administrateurs en Andorre ont permis la saisie de matériel informatique, et de plusieurs dizaines de milliers d’euros en espèces. Plusieurs voitures de luxe ont été saisies ainsi que 450 000 sur des comptes bancaires. Le site zone-telechargement créé il y a six ans était le site pirate le plus important fréquenté par les internautes français. Selon les données Médiamétrie, le site était consulté quotidiennement par 750 000 internautes français, ce chiffre ne tenant pas compte des 30% de visiteurs étrangers. Le site se rémunérait à travers la publicité omniprésente et avait organisé, à travers des sociétés-écrans, le pillage des œuvres proposées sur ses pages. Était associé au site zone-telechargement un site intermédiaire « dl-protect » qui permettait de protéger les liens de téléchargement et de monétiser les pages d’accès. Zone–telechargement permettait l’accès à : 2 500 séries télé 18 000 films 11 000 documentaires 20 943 émissions de télé 694 spectacles vivants (ex : Humoristes…) pour un total de plusieurs centaines de milliers de liens de téléchargement. L’enquête se poursuit et il est difficile d’établir précisément les sommes perçues par les administrateurs qui pourraient se chiffrer à plusieurs millions d’euros. Ces montants ont été encaissés sur des comptes offshores ouverts dans des paradis fiscaux. Le préjudice subi par les ayants droit ne pourra être établi précisément qu’à l’issue de l’enquête. Le chiffre de 75 millions d’euros avancé par la presse paraissant largement sous-estimé par rapport à la fréquentation de ce site. L’administrateur du site interpellé en France a été mis en examen par la Juge d’Instruction et placé sous mandat de dépôt. Le coadministrateur interpellé en Andorre a été extradé à la mi-janvier 2017 et placé sous mandat de dépôt. Les autres personnes interpellées ont été remises en liberté à l’issue de leur garde à vue. Les responsables de zone-telechargement encourent les peines applicables en matière de contrefaçon et de blanchiment. Si la circonstance aggravante de bande organisée...

Lire la suite

Nouvelle étude de l’ALPA sur la consommation illégale de films et séries en France

Nouvelle étude de l’ALPA sur la consommation illégale de films et séries en France

L’ALPA publie sa nouvelle étude sur la consommation illégale de vidéos sur Internet en France, en collaboration avec Médiametrie et le CNC: Un internaute sur trois consulte des sites dédiés à la contrefaçon audiovisuelle. Un tiers des internautes, soit plus de 14 millions de Français accède à un site dédié à la contrefaçon audiovisuelle. 35 millions de vidéos illégales sont visionnées par mois sur les sites de streaming. Les tablettes et dans une moindre mesure les téléphones portables sont de plus en plus utilisés par les internautes pour consulter des sites dédiés à la contrefaçon audiovisuelle. Malgré une stagnation de leur nombre total, les internautes indélicats ont augmenté de 5%. Le téléchargement est plus utilisé par les hommes (61%). Le streaming est plus utilisé par les femmes (51%). L’utilisation du DDL atteint son plus haut niveau avec 7,6 millions d’utilisateurs mensuels.   Malgré certaines mesures, le fléau du piratage reste très élevé en France. Il met en péril la création audiovisuelle et entrave l’essor de l’offre légale.   Au classement des films les plus consultés illégalement en 2015, on retrouve notamment:  Jurassic World, réalisé par Colin Trevorrow et distribué par Universal Pictures International France La Famille Bélier, réalisé par Eric Lartigau, coproduit notamment par France 2 Cinéma et distribué par Mars Films Taken 3, réalisé par Olivier Megaton, coproduit et distribué par M6 Films et EuropaCorp Mission: Impossible – Rogue Nation, réalisé par Christopher McQuarrie et distribué par Paramount Pictures France   Au classement des séries les plus consultées illégalement en 2015, on retrouve également: The Walking Dead, créée par Robert Kirkman et éditée par Wild Side Vidéo Game of Thrones, créée par D.B Weiss et distribuée par Warner Bros France Les Revenants, créée par Fabrice Gobert, produit par Canal + et distribuée par Universal Pictures France Malgré certaines mesures, le fléau du piratage reste très élevé en France. Il met en péril la création audiovisuelle et entrave l’essor de l’offre légale. Cette étude est la suite de celles effectuées en 2014 et 2015.   Télécharger l'étude ici   Contacts : ALPA: Fréderic Delacroix, Délégué Général – Tél : 01.45.22.07.07 –  contact@alpa.asso.fr CNC: Benoît Danard, Directeur des études, des statistiques et de la prospective –  Tél. 01.44.34.38.26 – despro@cnc.fr MEDIAMETRIE: Thomas Briand, Directeur Développement Commercial Médiametrie- Tél. 01.71.09.93.09 – tbriand@mediametrie.fr TMG: Alain Guislain, Président – Tél. 02.40.12.00.97 – pr@tmg.eu    ...

Lire la suite

CNC: 2015, une année de forte reprise et de diversité pour la production française

CNC: 2015, une année de forte reprise et de diversité pour la production française

Le CNC a dressé, en avril 2016, le bilan de la production cinématographique de l’année 2015. La présidente du CNC considère que « cette année est marquée par une forte reprise de la production cinématographique en France, ainsi que par une grande diversité des films produits. » L’étude du CNC fait état d’une reprise de la production cinématographique avec 300 films produits, après une année 2014 où le financement de la production cinématographique s’était contracté et où le nombre de films à devis élevé s’était réduit. La production de films en 2015 est également marquée par l’augmentation du nombre de films quel que soit le devis. Cette augmentation concerne aussi bien pour les films à devis élevé que les films du milieu ou ceux à petit budget.   Télécharger l’étude du CNC sur la production cinématographique en 2015: CNC: Production cinématographique en...

Lire la suite