ALPA
Protection de la création audiovisuelle depuis 1985

Actualités

L’administrateur du site de streaming illégal Full Stream mis en examen et écroué

L’administrateur du site de streaming illégal Full Stream mis en examen et écroué

L’administrateur du site de streaming illégal « Full Stream » a été mis en examen et placé en détention provisoire par le parquet d’Aix en Provence, la semaine dernière. L’homme de 22 ans a reconnu avoir crée le site en 2013. Un deuxième homme, identifié comme complice, a été interpellé et placé en garde à vue dans les locaux de la Gendarmerie de Grenoble. Il s’agit de l’un des plus gros sites de streaming francophone diffusant illégalement des œuvres audiovisuelles et cinématographiques (films, séries TV) protégées par des droits d’auteur et droits voisins. Il a été dénombré sur le site la présence de plus de 2 400 séries télévisées et 10 100 films. La fréquentation du site serait de plus d’un million de visiteurs uniques par mois et plus de 100 000 vidéos seraient visionnées chaque mois, selon Mediametrie. L’opération a été menée par la Section de Recherche de la Gendarmerie de Marseille avec l’assistance des agents assermentés de l’ALPA et de la SACEM. Celle-ci fait suite au dépôt de plainte des membres de l’ALPA en 2014, ayant entrainé l’ouverture d’une enquête préliminaire au parquet d’Aix en Provence. Une instruction a été ouverte par le Ministère...

Lire la suite

L’ALPA félicite ses adhérents pour les récompenses obtenues aux Césars 2016

L’ALPA félicite ses adhérents pour les récompenses obtenues aux Césars 2016

L’ALPA félicite ses adhérents pour les récompenses obtenues à la cérémonie des Césars 2016 des films produits, coproduits, financés ou distribués par ces derniers : Meilleur film : Fatima, réalisé par Philippe Faucon  – Arte France – Pyramides Production Meilleur réalisateur : Arnaud Desplechin pour Trois souvenirs de ma jeunesse – France 2 cinéma – Le Pacte Meilleure actrice : Catherine Frot pour Marguerite – Fidélité films (APC) – France 3 cinéma Meilleur acteur : Vincent Lindon pour La loi du marché – Nord Ouest Production – Diaphana Meilleure actrice dans un second rôle : Sidse Babett Knudsen dans L’Hermine – Gaumont – France 2 cinéma Meilleur acteur dans un second rôle : Benoît Magimel dans La Tête haute – Wild Bunch –  France 2 Cinéma Meilleur espoir féminin : Zita Hanrot dans Fatima – Arte France – Pyramides Production Meilleur espoir masculin : Rod Paradot dans La Tête haute – Wild Bunch –  France 2 Cinéma Meilleur film étranger : Birdman réalisé par Alejandro Gonzalez Inarritu – Twentieh Century Fox France Meilleur Film Court-Métrage : La Contre-allée de Cécile Ducrocq Meilleur Costume : Pierre-Jean Larroque pour le film Marguerite – Fidélité films (APC) – France 3 cinéma Meilleur film long-métrage d’animation : Petit Prince de Mark Osborne – M6 Films – Paramount Pictures France Meilleur son : François Musy et Gabriel Hafner dans Marguerite – Fidélité films (APC) – France 3 cinéma Meilleure photo : Christophe Offenstein pour Valley of Love – France 3 Cinéma Meilleur montage : Mathilde Van de Moortel pour Mustang Meilleur documentaire : Demain réalisé par Mélanie Laurent et Cyril Dion – France 2 cinéma Meilleur Premier film : Mustang de Deniz Gamze Ergüven. Meilleurs décors : Martin Curel pour Marguerite – Fidélité films (APC) – France 3 cinéma Meilleure adaptation : Fatima de Philippe Faucon – Arte France – Pyramides Production Meilleure musique originale : Warren Ellis pour Mustang Photo: © Académie des Arts et Techniques du Cinéma...

Lire la suite

Interstellar et Games of Thrones, film et série les plus piratés de l’année 2015

Interstellar et Games of Thrones, film et série les plus piratés de l’année 2015

« Interstellar » de Christopher Nolan prend la tête du classement des films les plus téléchargés illégalement de l’année 2015 d’après les statistiques de la société  Excipio. Cette analyse couvre l’ensemble des téléchargements illégaux du 1er janvier au 25 décembre 2015. L’œuvre cumulerait à elle seule 46,7 millions de téléchargements. On retrouve également sur le podium « Fast and Furious 7 »  (44,8 millions) et « Avengers : L’ère d’Ultron » (41,6 millions). Une explosion du téléchargement en comparaison du nombre de téléchargements pour le film le plus piraté de l’année 2014 « Le loup de Wall Street » ( 30 millions). « Games of Thrones » est et reste la série TV la plus téléchargée illégalement de l’année 2015 ( plus de 14 millions de fois), selon le classement du site spécialisé Torrentfreak.  Selon ce dernier , la série a également atteint en 2015 le triste record du nombre de téléchargements illégaux pour l’épisode final de sa saison 5. « The Walking Dead » et « The Big Bang Theory » sont également sur le podium.        ...

Lire la suite

Selon l’Unesco, la culture pèse 2 250 milliards de dollars dans le monde

Selon l’Unesco, la culture pèse 2 250 milliards de dollars dans le monde

Avec des recettes d’un montant de 2 250 milliards de dollars, les secteurs culturels et créatifs (livre, jeux vidéo, musique, cinéma, journaux et magazines, spectacle vivant, télévision, arts visuels, architecture) représentent 3% du PIB mondial et emploient 29,5 millions de personnes (soit 1% de la population active mondiale). Ces chiffres sont issue de la nouvelle étude réalisée par EY et publiée conjointement par la Confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs (CISAC) et l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) au siège de l’UNESCO à Paris (France). « Les secteurs culturels et créatifs sont un moteur essentiel des économies des pays développés et en développement et font partie des secteurs qui connaissent la croissance la plus rapide ». L’étude, première du genre au niveau mondial, conclut que pour bénéficier pleinement du potentiel économique des industries culturelles, les créateurs doivent être équitablement rémunérés pour l’utilisation de leurs œuvres créatives, et ce afin qu’ils puissent continuer de contribuer à la culture et à l’économie. En ce qui concerne l’économie numérique plus particulièrement, les décideurs politiques doivent prêter attention à la question du transfert de la valeur qui favorise actuellement les intermédiaires techniques, afin de garantir que les auteurs et les secteurs culturels et créatifs soient rémunérés à leur juste valeur pour l’exploitation de leurs œuvres. Jean Michel Jarre, prédisent de la CISAC, considère que « Ce premier panorama mondial de l’économie de la culture et de la création montre que les créateurs du monde entier, dans tous les domaines artistiques, contribuent fortement à l’économie mondiale, tant en termes de revenus que d’emplois. Les créateurs doivent être en mesure de travailler dans un environnement qui protège leurs droits économiques et moraux afin de pouvoir poursuivre leur activité créative. Nous espérons que cette étude agira comme un révélateur pour les décideurs du monde entier : protéger les créateurs, c’est protéger l’économie. Nos secteurs culturels et créatifs contribuent à construire des économies durables, créent des emplois au niveau local, génèrent des revenus et des impôts, et permettent à des millions de personnes, en majorité des jeunes, de vivre de leur talent créatif ». En 2013, le CNC avait, lui même, publié une étude sur le poids économique du secteur cinématographique et audiovisuel sur le territoire français estimant que ces derniers représentaient 0,8% du PIB français et généraient plus de 340 000 emplois, soit autant que l’industrie automobile. Source: Communiqué de presse de la CISAC Photo: ©Gaumont Distribution – Tournage « Belle et Sébastien : l’aventure continue » réalisé par Christian...

Lire la suite

Lancement du comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne

Lancement du comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne

Dans le cadre du plan de lutte contre le piratage des œuvres sur Internet annoncé en Conseil des Ministres le 11 mars 2015, Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication, et Michel Sapin, Ministre des Finances, ont réuni le 10 septembre 2015 les acteurs du comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne, lançant ainsi la deuxième phase son plan de lutte contre le piratage commercial. Cette action s’inscrit dans le cadre des mesures d’assèchement des ressources financières des sites spécialisés dans la contrefaçon d’œuvres en ligne. Le 23 mars 2015, l’ensemble des professionnels de la publicité, les annonceurs, aux côtés des ayants droits ont signé conjointement la charte des bonnes pratiques dans la publicité en ligne pour le respect du droit d’auteur et des droits voisins, affirmant ainsi leur attachement à la propriété intellectuelle et artistique. La création de ce comité de suivi des bonnes pratiques du paiement en ligne constitue le second pilier des mesures d’assèchement des ressources financières des sites dédiés à des activités illicites. Le comité réunira les différents acteurs du paiement en ligne et les ayant droits dans un travail collaboratif permettant le partage les meilleurs pratiques pour lutter contre les activités illicites, reposant sur la mise en ligne d’œuvres sans respect des droits des créateurs et artistes. Les participants sont : l’AFMM, la FBF, le GESTE, le GIE Cartes bancaires, Mastercard, Paypal, Visa Europe. Les organismes représentant les ayants droit sont : l’ADAGP, l’ALPA, le SNE, le SELL, le SNJV, la SACEM, la SCPP et la SPPF. Source : Communiqué de presse du Ministère de la Culture Photo: Ministère de la Culture  /...

Lire la suite